E-cigarettes : les cigarettes du futur

Si vous avez regardé le film « cinquième élément » avec Bruce Willis, vous ne pouvez pas rater la machine qui faut de la cigarette. Oui, ce n’était qu’un distributeur, car en fait, les cigarettes de la future sont des e-cigarettes, et on ne dit plus des fumées, mais de la vape ou du vaping.

Parlons de l’e-cigarette

L’e-cigarette prend la forme d’un stylo à bille, et c’est fou ce qu’il est minuscule, alors que selon le scientifique, il peut remplacer une quinzaine de cigarettes en une seule prise. En effet, c’est sûr que l’effet sera plus dangereux que celui des cigarettes classiques. Eh bien, non, car le e-liquide contenu dans le tube ne contient que peu de nicotine, ou d’élément toxique, tout est à base d’arome. Et puis, le reste, c’est l’effet du fantasme des fumeurs.

 

La cigarette électronique et ses goûts

Chacun a sa manière de fumer l’e-cigarette, mais ce que les gens recherchent est le goût. Sur les étagères, vous avez du goût de fruits et légumes, du café de la menthe, mais ce qui est étonnant est l’existence du goût de la ville. Ces villes prennent l’étiquette de provenances de l’e-cigarette, et c’est vrai que l’e-cigarette de Séoul est différente de Shanghai ou encore de Moscou, de Kânpur et le reste.

Les habitudes changent

Ce geste de prendre la cigarette entre les deux doigts est toujours valable sur une e-cigarette. Le fait de sortir des vapeurs et de faire quelques images avec la fumée de la cigarette est toujours fonctionnel. Par contre, demander du feu dans les rues n’est plus utile, parce que l’e-cigarette se charge sous une entrée USB, donc soit par un ordinateur, soit par un câble pour smartphone. Et puis, le geste élégant d’un gentleman d’offrir de la cigarette à sa copine n’est plus faisable. Ou le style de mettre sa cigarette sur son oreille. Et surtout, de celui qui jette le mégot par terre et de le piétiner, c’est un petit peu gênant pour l’e-cigarette.

Enfin, avec le passage du covid-19, c’est notre quotidien qui change, donc ce n’est pas si grave si on change aussi notre style de fumer.

Articles similiaires